Accueil > Événements passés et photos > Ernest Pépin signe en Guadeloupe son dernier roman, "Toxic Island"

Ernest Pépin signe en Guadeloupe son dernier roman, "Toxic Island"

les samedis 29 mai, 5, 12 et 19 juin

jeudi 27 mai 2010, par Desnel

Ernest Pépin signe en Guadeloupe son dernier roman, Toxic Island.

Séances de dédicaces :

- Samedi 29 mai : librairie Générale Jasor, Pointe à Pitre, de 10h à 13h

- Samedi 5 juin : librairie Générale Basse Terre, 10h-13h

- Samedi 12 juin : Espace St John Perse, 10h-13h

- Samedi 19 juin : librairie Point Lire, Damencourt, Le Moule, 10h-13h

Contact presse : Tropik Events / Martine FAZER
Tel : 0690 74 21 56 / Mail : tropikevents @gmail.com

TOXIC ISLAND, le nouveau roman d’Ernest Pépin, nous mène, à travers superstition, sexe, drogue, alcool et perte de valeurs, à suivre l’itinéraire d’un jeune, de la dérive à la rédemption ? Le tout sur un fond d’histoire
d’amour hors du commun…

Ernest Pépin nous livre ici un roman vrai qui sonne comme un
coup de poing contre une Guadeloupe tourmentée par ses
démons : le chômage, la drogue, le sexe, la perte des valeurs etc.

Pourtant, Toxic Island va au-delà du constat des dérives de la
modernité pour nous entraîner vers la question du « sens » des
sociétés d’aujourd’hui ou plutôt de leur perte de sens dans un
monde devenu quasiment sans traditions et sans repères.
L’histoire a des relents bibliques qui nous conduisent de la perdition au salut, de l’errance
existentielle à la rédemption postulée.
Dimension biblique que l’on trouve également dans l’expression « la tribu des égarés » en
quête métaphoriquement d’une terre promise.

Cependant, Ernest Pépin inverse au besoin les codes de la tradition puisqu’il nous donne à
lire l’histoire d’une femme-soucougnan qui affirme être venue pour accomplir une mission
salvatrice.
Le récit prend alors en charge, dans une dimension quasi mythique, notre rapport avec le
temps, l’espace, l’histoire. On y décèle la volonté de démêler nos illusions, nos fantasmes et
de faire surgir de nos multiples métamorphoses un possible renouveau de nos aspirations et
de nos rêves. Il s’agit pour nous d’aller en existence, suggère l’auteur en lieu et place d’une
soumission à l’air du temps qui ne peut que nous évider…

Avec Pépin, le poète n’est jamais loin du romancier. Sans dédaigner le recours au trivial
lorsqu’il est nécessaire, l’auteur réussit à jouer de la langue pour nous livrer des passages
d’une grande intensité et d’une grande beauté.
Toxic Island est un voyage initiatique qui nous transporte, tout en nous interrogeant, du pays
subi au pays assumé par les vertus d’un art de la narration profondément créole.
A lire absolument !