Accueil > AUTEURS > Daniel Maximin

Daniel Maximin

mardi 1er novembre 2005, par germinal

Des poèmes inédits de Daniel Maximin sont publiés aux éditions Desnel dans "Hurricane, cris d’Insulaires" (Prix Fètkann Mémoire du Sud/ Mémoire de l’humanité).

Né à Saint-Claude (Guadeloupe), Daniel Maximin devient chargé de cours à l’Institut d’Études Sociales et professeur de Lettres à Orly, après des études de Lettres et Sciences humaines à la Sorbonne.
Directeur littéraire aux éditions Présence africaine et producteur de l’émission « Antipodes » sur France-Culture de 1980 à 1989, il retourne ensuite en Guadeloupe comme Directeur régional des affaires culturelles.
De retour à Paris, il a été chargé de la célébration du 150è anniversaire de l’Abolition de l’esclavage, et est actuellement Conseiller à la Mission pour les Arts et la Culture au Ministère de l’Éducation nationale.

Oeuvres principales :

Romans :

• L’Isolé soleil, Paris : Seuil, 1981.
• L’Ile et une nuit, Paris : Seuil, 1995.
• Tu, c’est l’enfance, Paris : Gallimard (Haute Enfance), 2004.

Poésie :

• L’Invention des Désirades, Paris : Présence Africaine, 2000.

Nouvelles :

• « Les Antilles à l’oeil nu », Une Enfance d’ailleurs, 17 écrivains racontent, Textes recueillis par Nancy Huston et Leïla Sebbar. Paris : Belfond, 1993.
• Soufrières, Paris : Seuil, 1987.
• « Dissidences », Paradis Brisé, nouvelles des Caraïbes. Collection Étonnants Voyageurs, Paris, Hoëbeke, 2000.

Mises en scène :

• Monserrat d’Emmanuel Roblès (Centre Culturel d’Orly, 1972).
• La Danse de la forêt de Wole Soyinka (1974).
• Veillée Noire pour Damas (UNESCO : Paris, Martinique, Guyane, 1978).
• Spectacle poétique : Léon Damas (Guadeloupe, Martinique, ACCT Paris, 1988).

Prix et Distinctions littéraires :

1993 • Chevalier de la Légion d’Honneur.
1995 • Chevalier des Arts et Lettres.
2004 • Prix Maurice Genevoix de l’Académie française, pour Tu, c’est l’enfance.

Photo de l’auteur sur l’affiche de "Hurricane cris d’Insulaires" : cliquer ici