Accueil > AUTEURS > Frantz Succab

Frantz Succab

"Qui ne connaît pas Monsieur Domota ?"

mardi 17 novembre 2009, par Desnel

Frantz Succab, journaliste indépendant, vit en
Guadeloupe et fait partie d’une génération pour qui
l’écriture est d’abord un outil de combat.

Ses premiers
écrits sont donc des articles militants (1969-1980) et
des poèmes en langue créole. Il se dit « de la génération
Sonny Rupaire ». Peu à peu, par le style et l’intention,
il se détache du stéréotype propagandiste pour suivre
une démarche plus personnelle et plus libre. Tout en
participant avec des articles de critique politique ou
artistique aux grands débats de notre temps, il intervient
de plus en plus sous forme de chroniques, mêlant le
style littéraire au style journalistique, notamment dans
l’hebdomadaire satirique Le Mot phrasé.

Il s’est aussi
consacré à la chanson, en tant qu’auteur, avec le groupe
Milflè, avec la volonté de « renouveler le point de vue »
de la chanson créole. Un titre, « Atilayigo », vaut à son
interprète Jacqueline Etienne le Prix « Découverte » de
la SACEM en 2001. C’est sur un de ses textes, « Bato
la », que la chanteuse Swanha Desvarieux obtient le
prix d’interprétation SACEM 2005.

Frantz Succab est
l’auteur de la pièce de théâtre à succès Conte à mourir
debout
, publiée aux éditions Lansman et mise en scène
par Antoine Léonard-Maestrati. Une fable inspirée
de la tradition du conte antillais que l’auteur rangerait
sous le nom de « théâtre de l’esquive » ou "masko".

Frantz Succab est coauteur de Qui ne connaît pas Monsieur Domota ?, Desnel 2009.
En savoir plus : cliquer ici : Qui ne connaît pas Monsieur Domota ?