Accueil > COMMANDES & Distribution. Contacts > Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

Maison d’édition d’expression française fondée en 2002 en Martinique

vendredi 24 octobre 2008

Maison d’édition d’expression française — et créole — fondée en avril 2002 à Fort-de-France (Martinique), Desnel fait oeuvre de découvreur, de polisseur de talents, et fait vivre en les publiant des textes de littérature, de sciences humaines, des ouvrages pour la jeunesse etc., sans oublier la poésie : Desnel a inauguré sa collection Poésie avec Hurricane (prix Fetkann), ouragan d’inédits animé de la volonté de montrer que, chez les Insulaires, la poésie n’est pas lettre morte, de CÉSAIRE à WALCOTT en passant par de jeunes poètes émergents. Favorisant l’expression des littératures de la Caraïbe en correspondance avec l’Hexagone et le monde francophone, Desnel a fait écho en 2006 au Printemps des Poètes avec Prosopopées urbaines, et publie en 2008 Exquise déréliction métisse (Prix Fetkann), recueil de poèmes de Suzanne DRACIUS, Prix de la Société des Poètes Français pour l’ensemble de son oeuvre — la meilleure plume féminine de Martinique, dixit le grand CÉSAIRE.

Désireuses de la mise en place de repères culturels, soucieuses de la transmission et de la protection de la diversité culturelle — ce que l’Unesco appelle la "bibliodiversité", à savoir la diversité appliquée au monde du livre, en écho à la biodiversité —, les éditions Desnel affirment leur refus de l’uniformisation, conscientes du rôle fondamental du livre dans la perpétuation de la vie des idées, et, par-delà le livre, de l’Homme lui-même.
Par la valorisation de ce qui fonde la culture caribéenne, par l’inventaire de pans entiers du patrimoine antillais, par la publication de ce qui nourrit et fortifie la mémoire collective, les éditions Desnel stimulent des créateurs de talents divers, tout en oeuvrant à la préservation de la langue créole.

L’originalité de Desnel est d’être un éditeur ultramarin indépendant publiant des auteurs caribéens ou autres, à l’inverse des grands éditeurs français qui cantonnent souvent les « littératures d’Ailleurs » sous des étiquettes « noires ». Il existe bel et bien un marché pour les littératures du Sud à condition de se donner les moyens d’une présence en librairie, ce que les éditions Desnel sont en train de réussir…

La littérature de la "Diaspora noire" a certes déjà eu l’occasion de recevoir un accueil favorable auprès du grand public, des médias et du monde universitaire, mais, dès lors qu’il s’agit de jeunes auteurs contemporains, l’ouverture paraît moins grande, ce qui exige une stratégie éditoriale axée sur l’émergence de nouveaux auteurs en phase avec les réalités actuelles et nos spécificités — dans une synergie qui peut être déployée par une maison non seulement destinée au public local, mais largement ouverte au monde telle que Desnel.